Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'invitation du pape François en cette Journée mondiale de prière pour les vocations 

« Tous, en tant que baptisés, nous sommes appelés à suivre Jésus, à Lui dire "oui" ! »

7 avril : Mardi Saint

Derrière toute vocation au sacerdoce ou à la vie consacrée et avant elle, il y a toujours la prière forte et intense de quelqu’un : d’une grand-mère, d’un grand-père, d’une mère, d’un père, d’une communauté…

Voilà pourquoi Jésus a dit : « Priez le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à moisson ! » (Mt 9,38).

Les vocations naissent dans la prière ; et elles ne peuvent persévérer et porter du fruit que dans la prière.

Pape François (2013)

7 avril : Mardi Saint

  • Comment aider nos prêtres ? L’amitié au quotidien

 

7 avril : Mardi Saint

Il y a aujourd’hui en Charente-Maritime huit séminaristes et plusieurs jeunes en réflexion. Chacun d’eux a besoin du soutien par la prière et par le don des fidèles. La formation des séminaristes est financée uniquement grâce à la générosité des fidèles : il est possible de faire un don, déductible de vos impôts.

AU NOM DES FUTURS PRETRES : MERCI !

Dans notre diocèse : Service des vocations

7 avril : Mardi Saint

Le dimanche 8 mai, toute l'Église est appelée à prier pour les vocations. "Les vocations naissent dans la prière ; et elles ne peuvent persévérer et porter du fruit que dans la prière" (pape François).

  • Message du pape François

7 avril : Mardi Saint

  • Que veut dire « prier pour les vocations » ?

La prière pour les vocations est une prière qui doit être inspirée par la prière de Jésus. Avant de choisir ses douze apôtres, Jésus s’en alla dans la montagne et passa toute la nuit à prier (Luc 6.12). Voyant un jour les foules fatiguées et abattues comme des brebis sans berger, Jésus eut pitié d’elles et dit : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Mat. 9, 36-38).

Cependant, Dieu appelle toujours. Prions pour que les oreilles de tous entendent sa parole et qu’il y ait un climat favorable à l’écoute de cet appel. A quoi cela sert ? La vocation, c’est « être appelé », « être appelé par », et « être appelé pour ». Cela demande une écoute, un discernement, une réponse.

Notre prière peut aider celles et ceux qui sont appelés à une vocation particulière et les laïcs qui acceptent de prendre des responsabilités dans l’Eglise et dans la société. Depuis plusieurs années, des temps de prière pour les vocations existent dans les paroisses du diocèse et en particulier dans celle de Saint-Timothée, où chaque mois une prière pour les vocations est préparée et proposée dans un clocher de la paroisse. » Les vocations naissent dans la prière et de la prière ; et elles ne peuvent persévérer et porter du fruit que dans la prière ». Pape François (Journée mondiale de prière pour les vocations – 2013).     

​​​​​​​7 avril : Mardi Saint

  • Prière Universelle

 1) « Toi, Seigneur, qui es plus grand que tout : »

Appelle des femmes et des hommes pour poursuivre ton œuvre.

Qu’ils entendent ton appel et plus particulièrement aujourd’hui qui est la journée mondiale des vocations.

Seigneur, nous te prions.

 

2) « Toi, Seigneur, qui es plus grand que tout : »

Fais de nous des artisans de paix pour le monde, pour notre pays, notre quartier, notre famille,

Seigneur, nous te prions.

 

 3) « Toi, Seigneur, qui es plus grand que tout : »

Rends-nous attentifs aux besoins de nos proches : qu’ils soient malades, désespérés, en difficultés.

Seigneur, nous te prions.

 

4) « Toi, Seigneur, qui es plus grand que tout : »

Permets que ce Synode , avec ses nouvelles orientations, donne un élan et un souffle nouveaux dans notre Diocèse.

Seigneur, nous te prions.

7 avril : Mardi Saint

  • Prière pour les vocations du 8 mai 2022

Dieu notre Père,

Accorde à ton Eglise les saints

dont elle besoin pour témoigner de ta présence et de ton royaume.

Donne aux jeunes la joie d’écouter ton appel à aimer.

Apprends-leur à discerner leur vocation pour vivre

à ta suite dans la diversité des états de vie.

Père, fais grandir en nous

cette passion pour le Christ et pour l’humanité

afin d’annoncer la joie de l’Evangile.

7 avril : Mardi Saint

  • Avec Marie, osez le Oui !

 

7 avril : Mardi Saint

  • La symphonie pastorale du Bon Pasteur

Pour mener les brebis, Dieu a choisi un agneau. Si Jésus est à la fois l’agneau vainqueur et le Bon Pasteur, le troupeau entend sa voix.

Dans la Symphonie pastorale de Beethoven, le tableau idyllique d’une nature où le berger et les brebis vivent dans l’harmonie paisible de l’Éden est à peine assombri par l’orage au quatrième mouvement, avant que le cinquième et dernier mouvement retrouve la joie parfaite dans ce qui résonne comme un chant d’action de grâce. Si l’histoire du salut est une symphonie pastorale, dans laquelle Jésus est « le bon pasteur, le vrai berger » (Jn 10, 11) et l’humanité un troupeau de brebis, alors il nous semble parfois que l’orage du quatrième mouvement s’éternise à l’excès. L’orchestre philarmonique du Ciel, composé d’anges et d’archanges musiciens, joue une partition dont le Père éternel est l’auteur, mais les hommes y ont ajouté quelques variations et des annotations pas toujours marginales qui en rendent l’exécution plus difficile et le dénouement plus lointain. On attend avec impatience la délivrance du cinquième mouvement ! Suite ici !

7 avril : Mardi Saint

  • Qu'est ce qu'un prêtre ?

 Un prêtre est un homme qui décide de vouer sa vie, par amour, au service du Christ et des hommes. Il croit au bonheur et cherche à le communiquer. Et c’est dans la prière qu’il trouve la force d’aimer toujours plus.

Serviteur tout terrain et ouvert aux autres - quelque soit leur milieu - il est présent aux événements quotidiens et importants de l’existence humaine (naissance, mariage, maladie, deuil..). Le prêtre est un créateur de lien social qui puise sa joie dans la rencontre des gens et le partage de leurs soucis.

  • En cette journée, prions pour tous les prêtres, les diacres et les religieuses de notre paroisse
Les prêtres
Les diacres
Les religieuses

 

7 avril : Mardi Saint

  • En ce dimanche des vocations : 7 actions de grâce.

1/ Je redis toute mon estime aux diverses vocations chrétiennes, à commencer par la vocation familiale que nous, prêtres, sommes appelés à servir. Merci de nous aider à demeurer à votre service... sans inverser donc sans nous aduler, juste en nous manifestant que vous nous estimez comme nous, nous vous estimons !

2/ Je rends grâce pour mes parents qui ont toujours su, avec une grande délicatesse et un grand respect, me dire qu’au milieu de tous mes rêves de gosse, je pouvais aussi insérer la vocation de prêtre. Ma short-list devenait donc : « Davy Crockett, agriculteur, archéologue, chef de gare et… prêtre ».

3/ Encore pour mes parents. Je rends grâce que mes parents n’aient jamais accepté que l’on critique les prêtres de nos paroisses devant nous les enfants. Entre adultes, ils ont toujours parlé ouvertement aux prêtres de leur paroisse, mais ce n’était pas nos problèmes d’enfants. Qu’ils ont eu raison !

4/ Je rends grâce pour les bons vieux curés de ma jeunesse, prêtres diocésains, prêtres au service « du saint peuple de Dieu » qui m’ont permis de comprendre que si je me posais la question de la vocation, c’était pour « aimer les gens » et pas chercher à me faire aimer ou aduler. Leurs témoignages transpiraient ce message. Merci à ces vieux pères fidèles, certains en bras de chemise, qui sont encore un vrai modèle pour moi.

5/ Je rends grâce pour mes évêques et mes pères du séminaire qui m’ont fait confiance malgré mes faiblesses et mes imperfections. Merci à mes professeurs pour leur enseignement si solide qui ne disait rien d’autre que le Magistère de l’Eglise et la communion au Saint Père.

6/ Je rends grâce pour mon bon Père Breteau, le curé de mon apprentissage de jeune ordonné, et pour mes aînés qui m’ont accompagné au début de mon ministère de curé (Père Prud’Homme et Père Guyard). Des hommes d’une telle sagesse et d’une telle bonté !

7/ Je rends grâce pour mes amis qui ont jalonné ma vie de prêtre depuis 24 ans. Beaucoup d’entre eux m’ont « sauvé » sans qu’ils le sachent et sans aussi que je le sache. Merci à eux tout d’abord d’être là ou d'avoir été là, et ensuite d’être sans concession avec moi afin que je n’oublie jamais que le Seigneur m’a appelé à être serviteur et non à être servi. Mais ne criez pas trop fort quand même ! 😉

Et à toi qui liras ce message jusqu’au bout et qui n'es pas de la génération à connaître Davy Crockett ... Si tu hésites, en cette période troublée, à répondre à cet appel du Seigneur comme prêtre diocésain, je t’offre simplement le témoignage de cette joie profonde et de cette sérénité qui m’habitent. Je ne suis pas chargé de te le faire croire, juste de te le dire…

Paul-Antoine Drouinprêtre diocésain dans le diocèse du Mans

7 avril : Mardi Saint

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :