Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du 13 au 15 septembre 2022, le pape François se rend au Kazakhstan. Il prendra part au VIIe Congrès des responsables des religions mondiales et traditionnelles.

« Messagers de paix et d’unité », voilà la devise de la visite du pape François au Kazakhstan. Les 13, 14 et 15 septembre, le Saint-Père est à Nur-Sultan, anciennement Astana et capitale du Kazakhstan. Retrouvez les étapes du voyage, les flashs et les directs, traduits en français.

  • Documentaire "Kazakhstan, laboratoire des peuples"

Jeudi 15 septembre

Au troisième et dernier jour de la visite du pape au Kazakhstan, François s’entretiendra en privé les membres de la Compagnie de Jésus. A 6h30, le pape François rencontrera les évêques, les prêtres, les diacres, les consacrés, les séminaristes et les agents pastoraux. Ces deux temps d’échange sont appréciés par le pape François.

Au Kazakhstan, le pape François sera au contact d’une jeune Église, toujours en fondation. Au départ essentiellement composée de descendants d’Allemands et de Polonais déportés sous Staline, elle grandit doucement avec l’arrivée de nouveaux immigrants. En 2001, Jean-Paul II avait visité la capitale Astana. « Peuple kazakh, une mission importante t'attend : construire un pays à l'enseigne du véritable progrès, dans la solidarité et dans la paix. Kazakhstan, terre de martyrs et de croyants, terre de déportés et de héros, terre de penseurs et d'artistes, n'ait pas peur ! », avait-il déclaré.

L'émission Églises du monde revenait en février sur l'évolution du visage de l’Eglise de cette ancienne république soviétique.

  • Les rendez-vous de la journée :

06h30 (10h30) - Rencontre avec les évêques, les prêtres, les diacres, les consacrés, les séminaristes et les agents pastoraux à la cathédrale Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours - Discours du Saint-Père

10h55 (14h55) - Lecture de la déclaration finale et conclusion du congrès au « Palais de l'Indépendance » - Discours du Saint-Père

  • Mercredi 14 septembre

Ce voyage apostolique au Kazakhstan s’inscrit dans la continuité du Document sur la Fraternité humaine signé avec le grand imam d’Al-Azhar le 4 février 2019 à Abu Dhabi, ainsi que l’encyclique Fratelli Tutti « Tous Frères », signée le 3 octobre 2020. Le pape François s'est engagé pour la fraternité humaine et la solidarité entre les croyants de différentes traditions religieuses : « Chacun de nous est appelé à être un artisan de paix, qui unit au lieu de diviser, (…) qui ouvre des chemins de dialogue au lieu d’élever de nouveaux murs ». (FT 284).

Ce VIIe Congrès a pour thème « le rôle des responsables des religions mondiales et traditionnelles dans le développement socio-spirituel de l'humanité dans la période post-pandémique ». Depuis 2003, à l'initiative du président du Kazakhstan, cette conférence réunit tous les trois ans des leaders religieux à Astana. Cette VIIe édition devait avoir lieu en 2021 mais a été décalée du fait de la pandémie.

François est le premier pape à se déplacer à cet événement. Précédemment, le cardinal slovaque Joseph Tomko, puis les cardinaux français Roger Etchegaray et Jean-Louis Tauran s'étaient rendus au Kazakhstan avec une délégation du Vatican.

Cette année, plus de 100 délégations de 50 pays sont annoncées, dont le grand imam d'Al-Azhar, le grand rabbin séfarade d'Israël, le grand rabbin ashkénaze d'Israël, le patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem.

  • Les rendez-vous de la journée :

6h00 (10h00) - Prière en silence des chefs religieux suivie de l’ouverture et de la session plénière du VIIe Congrès des chefs des religions mondiales et traditionnelles au « Palais de l'Indépendance » - Discours du Saint-Père

12h15 (16h15) - Messe sur la place de l'Expo - Homélie du Saint-Père

  • Mardi 13 septembre

Ce mardi 13 septembre, le pape François se rend au Kazakhstan. Au premier jour de sa visite, le Saint-Père rencontre les autorités de ce pays. Proche géographiquement et diplomatiquement de la Russie, le Kazakhstan marche ces derniers mois sur une corde raide : les relations entre les deux pays se sont dégradées, sur fond d’invasion russe en Ukraine. À plusieurs reprises depuis février, le pape François s’est exprimé contre cette guerre « répugnante », « cette destruction macabre ».

  • Les rendez-vous de la journée :

13h45 (17h45) - Accueil officiel à l'aéroport international Nur-Sultan

14h30 (18h30) - Cérémonie de bienvenue au Palais présidentiel de Nur-Sultan

15h30 (19h30) - Rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique - Discours du Saint-Père

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :