Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Les Equipes du Rosaire sont un Mouvement catholique d'Apostolat des Laïcs reconnu en 1967 par les Evêques de France et en 1972 par l'Ordre des Prêcheurs

  • Le temps de la réunion mensuelle

Elle a lieu dans « les maisons » des membres des Équipes où l’on est appelé à inviter voisins, amis ou personnes du quartier. « Sois Celle qui chez moi reçoit », l’invocation à Marie que prononcent les hôtes au début de la réunion mensuelle.

Cette prière est suivie d’une célébration de la Parole de Dieu, à l’aide d’un feuillet de petit format « le Rosaire en Équipe », préparé chaque mois au niveau national. Un partage de la Parole et une réflexion pour notre vie sont proposés

 

Responsable :

Danielle Gueneau - Tél : 05 46 05 26 43

Une Equipe du Rosaire est un petit groupe de personnes qui se retrouvent en deux temps de prière :

• chaque mois : la prière ensemble “à la maison”, chez l’un ou l’autre des membres de l’équipe, pour méditer la Parole de Dieu en s’appuyant sur le feuillet mensuel “Le Rosaire en Equipe”.

• chaque jour : la prière personnelle, méditation d’un mystère de la vie de Jésus-Christ en lien avec les autres membres des équipes, grâce au “Livret de Prière Quotidienne”.

Le thème d'année

Chaque année, les Equipes du Rosaire choisissent un thème qui est le fil conducteur suivi pour les onze prières mensuelles de l’année.

Onze textes bibliques, chacun en lien avec un mystère du Rosaire.

Le thème suit l’année scolaire de septembre à l’été suivant. Vous pouvez retrouver ci-dessous le détail du thème de l’année en cours et des années précédentes.

• Septembre : Luc 1, 39-45. Comme Marie s’élance avec empressement chez sa cousine Élisabeth au jour de la Visitation, mettons-nous, à sa suite, en mouvement. À peine a-t-elle reçu l’Esprit Saint que Marie se fait la Servante d’Elisabeth pour les trois derniers mois de sa grossesse. Saluée “mère de mon Seigneur” par Élisabeth, Marie se découvre Reine.

• Octobre : Luc 1, 46-56. En ce mois du Rosaire, entonnons avec Marie son cantique d’action de grâce, le Magnificat : celui qui s’est penché sur son humble servante élève les humbles. Si Marie est Reine, c’est parce qu’elle est Servante. Si elle se laisse élever, c’est parce qu’elle est humble.

• Novembre : Psaume 44, 11-18. La beauté de Marie ne peut que séduire le roi : elle est la reine du cortège des saints, de ceux qui s’avancent pour s’unir intimement à leur Seigneur, se prosterner devant lui et le servir. Partageant le palais du roi, dont Marie se fait Servante, elle se laisse revêtir de sa gloire et de sa beauté et devient Reine.

• Décembre : Luc 2, 1-7. Avant d’être Reine et Servante, Marie est Mère de Jésus. À la crèche, en emmaillotant son fils dans des langes, elle s’en fait la Servante. En le couchant dans une mangeoire, en vraie Reine attentive aux besoins de son peuple, elle nous le donne en nourriture.

• Janvier : Matthieu 25, 1-13. Marie, telle une vierge prévoyante, emporte toujours l’huile de l’Esprit. À toute heure, elle brûle d’amour pour son Seigneur et se trouve prête pour entrer dans son palais. En nous montrant le chemin des noces, Marie est Reine. En éclairant nos pas, Marie est Servante.

• Février : Luc 2, 27-35. Marie, en présentant son Fils au Temple et en reconnaissant que cet enfant ne vient pas d’elle mais de Dieu, se fait Servante de la vie qu’elle a portée en elle. À la suite du cantique de Syméon, chaque soir, l’Église la salue comme Reine dans le Salve Regina.

• Mars : Luc 1, 26-38. Au jour de l’Annonciation, Marie découvre qu’elle va donner naissance à un fils qui sera roi puisqu’il montera sur le trône de David son père. Enfantant un fils roi, Marie se découvre Reine. Aussitôt, elle dit : « je suis la Servante du Seigneur ».

• Avril : Luc 2, 41-52. Après l’avoir perdu de vue pendant trois jours, Marie retrouve son Fils dans le Temple de Jérusalem. Elle lui dit sa souffrance et celle de Joseph, mais ne comprend pas ce que Jésus lui répond. En veillant sur la croissance de son Fils, elle règne sur lui. En acceptant de ne pas tout comprendre de son chemin, elle apprend à servir un projet qui la dépasse.

• Mai : Actes des Apôtres 1, 12-14. 2, 1-4. Marie, la première à avoir reçu l’Esprit Saint au jour de l’Annonciation, est aussi la première à veiller avec les Apôtres au Cénacle pour attendre avec eux l’Esprit Saint que le Père a promis. À la Pentecôte, Marie est Reine des Apôtres et Servante de l’Église naissante.

• Juin : Jean 2, 1-12. À Cana, Marie se fait la reine des serviteurs : quand elle découvre que le vin manque, elle les oriente vers son Fils. À la fois Reine et Servante attentive, elle veille à l’accomplissement des noces de son Fils avec l’humanité.

• Juillet/Août : Apocalypse 12, 1-6. Telle la femme couronnée d’étoiles apparue dans le ciel, Marie est Reine. Après avoir enfanté le Fils de Dieu et l’avoir vu s’élever jusqu’auprès de Dieu, elle disparaît, elle aussi, où Dieu a préparé une place à sa Servante.

Site national

 

Contact concernant le pèlerinage

Fabien Guibert - Tél : 06 16 69 63 40 - Courriel : fab17g@hotmail.fr

 

PAULINE JARICOT SERA BÉATIFIÉE LE 22 MAI 2022 À LYON !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :