Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Chrétien relais :

Didier Ghysels – Tél : 06 08 25 91 45

"Perdre son temps devant le Seigneur"

Qui est Saint Saturnin ?

A Rome, sur la via Salaria, il fut longuement torturé sur le chevalet, brûlé avec des torches et enfin décapité.

À Rome, au cimetière de Thrason sur la nouvelle voie Salarienne, saint Saturnin, martyr, au IVe siècle. Comme le relate le pape saint Damase, né à Carthage, il devint citoyen romain par l'effusion de son sang et, alors que le bourreau Gratien déchirait ses flancs avec des ongles de fer, par sa résistance et ses prières, il le convertit à la foi.

 

"Perdre son temps devant le Seigneur"

L'église Saint‑Saturnin date du XIIe siècle.

Il reste de l'ancienne église, le remarquable clocher gothique du XVe siècle inscrit aux Monuments Historiques et quelques vestiges du XIIe siècle.

Reconstruite à plusieurs reprises au cours des siècles, elle s'inspire du néo‑classicisme ; sa sobriété n'est pas sans rappeler les temples protestants de la région, à commencer par celui de Meschers.

Le clocher, évoquant le clocher de l'abbaye de Sablonceaux se dresse sur le côté gauche de la façade : il s'agit de la partie la plus ancienne de l'édifice, la seule à avoir réchappé aux destructions menées au cours des siècles. La souche (partie basse) est romane, et date du XIIe siècle. La partie supérieure a été refaite à partir de 1480, année de reconstruction de l'église.

Sources et en savoir plus:

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :